Une question ?





Trouvez votre coopérative forestière

accueil // Notre rôle

Les coopératives forestières
Notre Rôle dans
la filière bois

Notre Rôle
AU SEIN DE LA
FILIÈRE FORÊT BOIS
FRANÇAISE

Le modèle des coopératives forestières constitue la première force économique de la forêt privée.

Ces entreprises sont au cœur de l’amont de la filière forêt-bois française puisqu’elles sont en charge du regroupement des propriétaires forestiers privés et de la gestion de leurs forêts.

Ce regroupement des propriétaires forestiers permet de mutualiser des coûts humains, matériels et d’exploitation offrant ainsi aux adhérents sylviculteurs une gestion et une exploitation optimisées de leurs patrimoines forestiers.

Gestionnaire des forêts privées

Les coopératives forestières accompagnent les propriétaires pour gérer les forêts privées françaises et commercialisent les bois de leurs adhérents propriétaires forestiers.

Les forêts publiques sont gérées par l’Office National des Forêts (ONF), les forêts privées sont gérées à hauteur de 2 millions d’hectares par les coopératives forestières qui sont donc les premiers gestionnaires de la forêt privée française.

En rassemblant les sylviculteurs, les coopératives mettent en cohérence les décisions sylvicoles. Elles peuvent intervenir dans plusieurs propriétés forestières en mutualisant les coûts de chantiers pour réduire les coûts d’exploitation.

NOUS
approvisionnons
Les industries
du bois

Les actions de regroupement des propriétaires forestiers, de gestion forestière et d’exploitation de parcelles forestières sont indispensables pour récolter et commercialiser les bois qui alimenteront les industries françaises.

Les coopératives forestières approvisionnent ainsi les scieries, papeteries, fabricants de panneaux, chaufferies, sur tout le territoire national.

Les
coopératives
forestières :
les leaders
du bois
énergie
forestier

Les coopératives forestières sont engagées dans la production de bois énergie forestier appelé plaquettes forestières depuis 20 ans.

Ce produit permet de fournir de la chaleur utile aux chaufferies d’établissements collectifs, aux réseaux chaleur ou à la production d’électricité.

Les plaquettes forestières sont issues de la réalisation de travaux de sylviculture effectués en forêt.

Les travaux d’éclaircie par exemple, de taille et de coupe d’arbres, permettent de produire des bois de qualité destinés à la construction, à l’ameublement (bois d’œuvre) ou encore au papier et panneaux (bois d’industrie).

En 2017, les coopératives forestières produisaient 700 000 tonnes de bois énergie forestier ce qui en fait les premiers producteurs français de plaquettes forestières.

Les premiers
reboiseurs
des forêts
françaises

Les coopératives forestières sont les principaux gestionnaires des forêts privées.

Reconnues et responsables, ce sont avant tout des reboiseurs.

Lorsque des arbres sont récoltés et que des coupes sont effectuées, les coopératives forestières procèdent à des reboisements qui permettent de renouveler les forêts françaises.

Grâce à la commercialisation de leurs bois récoltés, les propriétaires forestiers peuvent réinvestir dans leurs forêts en plantant ou en renouvelant avec des essences forestières adaptées et conseillées par la coopérative qui permet ainsi de valoriser le patrimoine forestier du sylviculteur.

Les coopératives forestières reboisent chaque année 25 000 hectares de forêts soit environ 28 millions d’arbres mis en terre par an.

Cette illustration de la gestion durable des forêts fait des coopératives forestières les premiers reboiseurs des forêts françaises.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer